Le Master EPNS offre une formation pluridisciplinaire sur l'analyse des mécanismes passés et présents de l'évolution de la biodiversité, et les stratégies pour sa préservation dans le cadre d'un développement durable. Il allie sciences de la vie et de la terre, et sciences humaines, s'appuyant sur la richesse historique de ses collections fossiles, culturelles et vivantes et son expertise.



1 master 6 spécialités

Le master EPNS est organisé en six spécialités, elles-mêmes comportant des parcours professionnel ou recherche:

  • Écologie, Biodiversité, Évolution (EBE) : 6 parcours
  • Environnement : Dynamiques, Territoires et Sociétés (EDTS) : 4 parcours
  • Muséologie, Sciences, Cultures et Sociétés – Muséologie des Sciences (MSCS)
  • Mécanismes du Vivant et Environnement (MVE) : 2 parcours
  • Quaternaire et Préhistoire (QP) : 3 parcours
  • Systématique, Évolution, Paléontologie (SEP) : 6 parcours

Compétences visées

Le Master forme des chercheurs, experts et professionnels dans 4 champs de compétences:

  • Description et inventaire des entités naturelles et interprétation historique de celles-ci.
  • Compréhension des processus intimes du vivant, de son évolution et de sa dynamique, de l’échelle moléculaire ou génomique à celles des biotopes
  • Compréhension de l’histoire évolutive et culturelle de l’Homme, des relations passées et actuelles entre sociétés, milieux et écosystèmes
  • Diffusion des connaissances auprès de tous les publics

Une forte insertion professionnelle

L’insertion des diplômés est largement favorisée par la mobilisation des réseaux scientifiques et professionnels de l’établissement.

Organisation des enseignements

Semestre 1

  • Enseignements interdisciplinaires de tronc commun (12 à 15 ECTS selon les spécialités) :
  • Modules présentant les concepts fondamentaux relatifs à chacune des spécialités (15 à 18 ECTS selon les spécialités) et voyage d’étude pour la plupart des spécialités

Semestre 2

  • Orientation avec un choix d’UE
  • Stage et mémoire avec contact direct avec le terrain (en France ou à l’étranger), le patrimoine ou l’activité des scientifiques

Semestre 3

  • Enseignements spécialisés qui fondent le projet de stage

Semestre 4

  • Stage (Recherche-R ou Professionnel-P) et préparation du mémoire de fin d’étude

Une ouverture internationale en développement

Les spécialités Quaternaire et Préhistoire et le parcours de Biologie végétale tropicale de la spécialité Systématique, Evolution et Paléontologie sont affiliés à des masters internationaux (Erasmus Mundus). Le Muséum met en œuvre une quinzaine d’accords bilatéraux Erasmus et organise régulièrement des Programmes Intensifs Erasmus.